Fracture, fracture ostéochondrale, corps libre intra-articulaire, Arthrose, nécrose.

Les os représentent la charpente de l'articulation. Ils sont recouverts à ce niveau d'une couche supplémentaire, le cartilage.

La gonarthrose (arthrose du genou)

La gonarthrose est une maladie due à l'usure irréversible du cartilage articulaire du genou. Cette usure va provoquer douleur et impotence fonctionnelle. Elle peut toucher un ou plusieurs compartiments du genou.
Le diagnostic est essentiellement radiographique, définissant l'épaisseur de cartilage restante et donc le degré de sévérité de l'arthrose (stades I à IV).
Le traitement dépendra de l'âge du patient, de sa gêne fonctionnelle et douloureuse, du stade évolutif et de la rapidité d'évolution des lésions.
Il sera donc adapté au cas par cas.

Le traitement médical associe des règles hygiéno-diététiques (Perte de poids, exercice physique, semelles amortissantes,…) à une thérapeutique médicamenteuse (antalgiques, anti-inflammatoires, chondroprotecteurs).
Les injections intra-articulaires d'acide hyaluronique (viscosupplémentation) améliorent la lubrification articulaire.

Le traitement chirurgical peut s'avérer indispensable soit d'emblée soit en cas d'échec du traitement médical.
Il pourra s'agir d'un simple nettoyage articulaire sous arthroscopie permettant d'éliminer les débris de cartilage et certaines substances chimiques qui accentuent la dégradation de l'articulation(cytokines, enzymzes,…).

Parfois l'usure est plus importante nécessitant soit une correction de l'axe du membre (ostéotomie) soit un resurfaçage de l'articulation par une prothèse, qu'elle soit partielle (unicompartimentale) ou totale.

L'ostéochondrite disséquante

C'est une maladie de l'articulation aboutissant à un défaut de constitution du cartilage allant du simple clapet jusqu'au détachement d'un fragment dans l'articulation.
Elle touche les patients jeunes (entre 9 et 18 ans) et siège le plus souvent sur le condyle interne fémoral. Douleurs, blocages et gonflements sont les symptômes les plus fréquents.
Le traitement peut être conservateur par une mise en décharge et un arrêt des activités sportives. La chirurgie peut être indiquée afin de fixer un fragment instable ou enlever un fragment détaché.
Dans ce dernier cas, si la zone à nu est importante, il est indispensable de la combler pour éviter une usure accélérée (arthrose). L'intervention consiste en une greffe de cartilage (greffe ostéochondrale en mosaïque ou mosaïcplaty).

Les maladies de os du genou