Les problèmes rotuliens représentant une des causes les plus fréquentes de consultation.
La rotule est l'os situé à l'avant du genou. Elle a une fonction mécanique importante. Elle fait partie intégrante de l'Appareil extenseur et a pour objectifs de transmettre et augmenter les forces, et de stabiliser le genou.

Le syndrome douloureux rotulien :

Douleur de la face avant du genou, accentuée à la pratique des escaliers (descente). Elle traduit un déséquilibre de l'appareil musculo-tendineux (rétractions) induisant une tension excessive sur la rotule (hyperpression).
Il peut également résulter d'une hyperactivité sportive brutale.
Le traitement n'est jamais chirurgical.

L'instabilité rotulienne :

Elle traduit l'incapacité de la rotule à bien s'engager et à rester dans son rail : la trochlée.
Elle peut être soit objective avec une véritable luxation de la rotule, soit subjective, avec une appréhension que cela survienne.
Le diagnostic repose sur critères anatomiques, radiologiques et biomécaniques.
L'un des principaux facteurs en est l'anomalie du dessin du rail fémoral recevant la rotule (trochlée) : c'est la dysplasie de trochlée.
Sont souvent associés des anomalies de positionnement de la rotule (hauteur et excentration) et d'insertion du quadriceps.

Les dysplasies de trochlée sévères nécessitent une stabilisation chirurgicale (trochléoplastie) pour éviter la récidive des luxations et l'évolution vers l'arthrose rotulienne.

Douleurs de la rotule