Les muscles
Crampes, claquage, élongation, rupture…

Ce sont les éléments moteurs du genou, le principal en étant le quadriceps. Ils sont reliés aux os par leur terminaison : les tendons.
Les atteintes peuvent être de plusieurs types en fonction de la gravité de la lésion : de la simple crampe ou élongation (étirement de fibres musculaires), le claquage (c'est la déchirure de quelques fibres) jusqu’à la rupture ou désinsertion (c’est la lésion de plusieurs faisceaux musculaires).
Le traitement n’est chirurgical que pour ce dernier stade.

Les tendons
Appareil extenseur, patte d'oie,…

Ce sont les terminaisons des muscles sur le squelette osseux. Leur rôle est de transmettre les forces produites par la contraction musculaire.
Il faut privilégier le terme de tendinopathies qui correspond à un dysfonctionnement du tendon au terme de tendinite qui sous-entend une origine inflammatoire de la pathologie.
Au niveau du genou, les tendinopathies les plus fréquentes sont celles qui touchent l'Appareil extenseur et les tendons de la Patte d'oie.

L'appareil extenseur

C'est le système musculo-tendineux situé à l'avant du genou et permettant de tendre la jambe (comme une corde).
Les deux tendons concernés sont le Tendon quadricipital (au dessus de la rotule) et le Tendon rotulien (en dessous de la rotule).

La symptomatologie peut être uniquement douloureuse par une inflammation (tendinite) ou une hypersollicitation mécanique.
Le traitement est alors le plus souvent fonctionnel (physiothérapie en rééducation) et rarement chirurgical en cas de tendinopathie chronique rebelle au traitement (peignage chirurgical du tendon).

La symptomatologie peut également s'exprimer par une impotence fonctionnelle (impossibilité d'étendre la jambe) si un des éléments est lésé anatomiquement (la corde est cassée).
Le traitement est alors toujours chirurgical, de réparation tendineuse.

La patte d'oie

Ce nom vient de l'aspect de l'insertion de trois tendons à la face interne du genou : Droit interne (ou Gracilis), Demi-tendineux (ou semi-tendineux) et Couturier (ou Sartorius).
Comme pour l'appareil extenseur, on retrouve une pathologie d'hypersollicitation ou inflammatoire et le traitement est toujours fonctionnel.

Douleurs de l'appareil extenseur